Comment choisir un tissu à Furoshiki ?

Quelques critères sont à respecter pour un tissu à Furoshiki

Le Furoshiki n’a pas de type de tissu attitré. L’essentiel est que le tissu choisi soit assez résistant et assez souple pour pouvoir le plier facilement. Coton, lin, soie, matières synthétiques… Les possibilités sont nombreuses et beaucoup de tissus cochent ces cases, la matière la plus fréquemment utilisée pour un Furoshiki est le coton.

Vous pouvez donc choisir en fonction de vos préférences, de votre budget également, le lin est par exemple souvent plus cher que le coton.

Le grammage influencera la résistance et la transparence de votre tissu. Un tissu en coton de 70 g/m2 sera par exemple plus proche d’un voile qu’un tissu en coton de 120 g/m2 qui sera très résistant et opaque.

Faites également en fonction de la taille et du poids de l’objet que vous souhaitez emballer. Pour un cadeau léger, on pourra par exemple s’orienter vers de la soie pour mettre en valeur l’objet. Si le cadeau est plus imposant, orientez-vous plutôt vers un tissu plus résistant, comme le coton ou certaines matières synthétiques par exemple.

 

 

Et si vous faites attention à l'environnement ?

L’impact environnemental d’un Furoshiki est dans tous les cas limité car le Furoshiki est un emballage cadeau réutilisable. Le choix du tissu est tout de même important de ce point de vue si vous souhaitez en limiter son empreinte environnementale. Le coton par exemple est consommateur en eau et en pesticides, il est par ailleurs très rare qu’il soit produit en France. Le lin est plus écologique, la France est le premier producteur mondial de lin textile.

Il existe du coton responsable

Si vous souhaitez acheter du coton mais en limiter son impact environnemental et sociétal, le plus simple est de rechercher des tissus certifiés par des labels bien établis. Plusieurs labels garantissent un meilleur usage du coton pour la planète (coton bio) et les producteurs (coton équitable).

GOTS est le principal label à rechercher pour être garanti d’avoir un coton bio et responsable. Les substances toxiques sont notamment interdites dans le cycle de fabrication et d’impression du tissu. Le label GOTS garantit aussi des conditions de travail décentes.

Le label Max Havelaar est lui plus axé sur le côté équitable. S’il y a moins de garanties environnementales, ce label garantit une meilleure distribution de revenus et des conditions de travail décentes, notamment pour les plus petits producteurs.

On voit aussi régulièrement le label OEKO-TEX quand on recherche du coton. Ce label se focalise plus sur la lutte contre les substances pouvant avoir des effets négatifs sur la santé (pesticides, allergènes…).

Un beau Furoshiki en coton bio Oeko-Tex de chez Vadelma. Cliquez sur la photo pour être redirigé vers le produit sur Etsy

Le lin, une option intéressante

Le lin c’est bien. C’est très bien même. Voici quelques unes des caractéristiques du lin qui en font un tissu écolo de choix :

  • Un tissu naturel
  • La fibre de lin est résistante, elle ne nécessite pas de pesticides ou d’engrais
  • Il absorbe le CO2
  • La pluie fait son bonheur, il n’a pas besoin d’eau en plus
  • Des propriétés thermorégulatrices. Il tient chaud en hiver, et reste frais en été (passez au lin pour vos draps, vous verrez 😉 )
  • Le lin est hypoallergénique
  • Il est antibactérien
  • Un tissu haut de gamme résistant qui tient dans le temps
  • Les graines du lin sont riches en Omega 3

La France est le premier producteur mondial de lin. La seule ombre au tableau est que la majorité de cette production est ensuite tissée hors d’Europe, principalement en Chine.

Si vous le trouvez, le label Master of Linen garantit une production Européenne, de la plante jusqu’au tissu.

Ce Furoshiki Kraftille est entièrement en lin. L'article est disponible sur Etsy en cliquant sur la photo

Pensez aussi au recyclé

En plus des labels ou de l’attention aux matières, il est par ailleurs possible de trouver des Furoshiki en matières recyclées. C’est pas exemple le cas pour les Furoshiki Paké.

Certains créateurs font d’ailleurs le choix de l’upcyclé. C’est à dire qu’ils fabriquent directement des Furoshiki avec des matières qui servaient avant cela à autre chose. On évite alors l’étape de recyclage industriel. Bianca de chez BiArt, par exemple, propose des Furoshiki upcyclés fabriqués à Toulouse.

Furoshiki de chez BiArt
Furoshiki upcyclé de chez BiArt. Lien vers l'article sur Etsy en cliquant sur la photo si vous le souhaitez
Furoshiki upcyclé de chez BiArt

Furoshiki.fr est membre des programmes d’affiliation Fnac.com (pour les livres) et Etsy.fr (pour certains Furoshiki). Si vous commandez un produit par l’intermédiaire des liens de cette page, nous pouvons toucher une petite commission.

Nous apprécions beaucoup Etsy.fr pour les Furoshiki car c’est une place de marché qui met en avant de petits créateurs, souvent locaux, et qui compense les émissions carbone liées aux ventes. Cela nous permet de maintenir le site tout en continuant à proposer des produits en lien avec nos valeurs.